Les cabanes du moulin

Du 13 au 17e siècle

Histoire du hameau de Busserolles et de l’arrivée des moulins en France

L’histoire de Busserolles commence en 1237, date à laquelle le chevalier Gilles de Busserolles fonde une chapelle en ces lieux.
A partir de l’an 1440, différents seigneurs vont se succéder sur ces terres, et bientôt le moulin va être fondé.
Les moulins, 3e patrimoine français après les Eglises et Châteaux, sont construits par les rois, les seigneurs et le clergé au Moyen Age sur leurs fiefs pour jouir du privilège de la « Banalité », ce droit féodal apparaît au 11e siècle et s’éteint avec la révolution : il s’agissait d’une obligation aux sujets d’y moudre leur grain contre redevance.
Tous les cours d’eau européens sont aménagés de moulin entre le 11 et le 13e siècle (ce développement correspond à la fin des grands
systèmes esclavagistes et à l’augmentation de la population des villes. La Seine et Marne devient le grenier à blé de Paris ! Les contrées dépourvues de cours d’eau utilisent des manèges mus par des chevaux, des boeufs et même des chiens !
Bien heureux ces animaux qui vivaient alors dans une région pourvue d’un cours d’eau…
  Plan-general

Histoire du moulin de Busserolles du 16e au 17e siècle:  Seigneurerie, mais aussi Baronnie , Marquisat et Duché : la maison des Montmorency

Dès l’an 1000, la maison des Montmorency est associé à la Champagne et à la Brie. Bouchard, le 1er du nom, en sera comte par sa femme.
Les parchemins de peau d’agneau les plus anciens retrouvés aux archives départementales de Melun datent la construction du moulin au moins à partir des années 1500. Le Moulin de Busserolles s’appelait alors Moulin de Buxerolles.
Le moulin était dès le départ, une dépendance du château de la Brosse tout proche, à St Ouen sur Morin, nommé alors château de Brosse en Brie, l’ancien château aujourd’hui disparu, a ainsi été construit en même temps que le moulin au 16è siècle, ainsi qu’une chapelle entre les deux, aujourd’hui disparue.
En effet, aux 16e et 17e siècles figure, dans un document (joint ci contre) des archives appelé « Féodalité, communes, bourgeoisie et familles, en titre : « Titres de Famille de 1551 à 1769/ Famille Montmorency-Luxembourg-Prince de Tingry/ Actes d’acquisition et baux à loyer du Moulin de Busserolles ».
Donc le château et le moulin appartiennent bien à la famille de Montmorency depuis le 16 e siècle. Et jusqu’à la révolution…
À l’époque, le seigneur possédait toutes les terres alentours (dit « et autres lieux ») sous le nom de Seigneurerie de Busserolles,
en concurrence avec les abbesses de Jouarre, très puissantes également, qui possédaient elles plutôt
les terres vers St Cyr sur Morin.
Mais aussi la Seigneurerie de Messieurs les religieux de l’abbaye de Rebais et de la Seigneurerie
des Perrons, les plus proches « voisins ».
Les bornes royales jalonnent encore ces terres nobles, certaines ayant eu leurs fleurs de lys détruites à la révolution.
Le moulin conserve surtout les traces du 16e dans ses caves voûtées, le reste ayant été remanié à différentes reprises, surtout au 19e.

Des mesures sanitaires ont été mises en place pour un séjour en toute sérénité:
-Protocole renforcé de nettoyage et de désinfection.
-Accueil individualisé et sans contact avec les autres cabaneurs.
-Cabanes espacées de 200m et 100% privatives.
EN SAVOIR PLUS